Abidjan retrouve ses galeries d’art

Impossible d’imaginer ces derniers mois passés sans visiter les galeries de notre capitale. Ces espaces qui ne finissent pas de faire tourner la tête et de captiver le regard des visiteurs depuis de nombreuses années. Soyez à présent rassuré, l’heure de la réouverture a sonné pour les galeries d’Abidjan et elles promettent de resplendir encore de plus belle.

Nous pouvons enfin nous rendre gaiement à Cocody pour découvrir les trésors que cachent les célèbres galeries de ce beau quartier d’Abidjan. Toutes, reprennent là où elles nous ont laissés avant que le coronavirus les obligent à fermer leurs cimaises. 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Galerie Cecile Fakhoury (@galeriececilefakhoury) le

A la Galerie Cécile Fakhoury où je travaille, je retrouve le plaisir de vous montrer un espace transformé, visant à troubler vos repères spatiaux. L’artiste sénégalais Ibrahima Sérigne Dieye propose une série de peintures, d’œuvres sur papier ainsi qu’une installation immersive, dans le prolongement de ses réflexions sur le paysage politique et social de nos sociétés contemporaines. En raison de la crise, l’espace est ouvert uniquement les mardis et jeudis et sur rendez-vous les autres jours de la semaine.

Non loin de là, Louisimone Guirandou Gallery n’a pas décroché les œuvres de L’exposition « Tadjo & Tadjo ». Même si l’exposition étant terminée, Cyprien, le régisseur de cette galerie me rassure en me disant qu’en plus, des œuvres seront accrochées de manière sporadique en attendant la prochaine exposition. Retenons néanmoins que cette exposition réunie des pièces de Michèle Tadjo aux toiles et installations de sa fille Véronique. Le tout pour aborder la notion du patrimoine, qui ici, est épiloguée tant au niveau familial que national.

Louisimone Guirandou Gallery venait d’ouvrir, un montage était en cours lors de mon passage

De l’autre côté de la rive de la lagune Ebrié, dans la cité administrative…

La Rotonde des arts au Plateau, a repris ces coutumes artistiques en gardant son horaire habituel et continue d’ailleurs dans le sillage de l’exposition « Prête-moi ton rêve » avec l’exposition « Les racines du jour : Lumière sur neuf artistes plasticiens de Côte d’Ivoire ». Une représentation et sélection des œuvres d’illustres artistes qui font les beaux jours de l’art contemporain en Côte d’ivoire. Permettez-moi de citer : Christian Lattier, Frédéric Bruly Bouabré, James Houra, Yacouba Touré, Michel Kodjo, Mathieu Gensin, Monné Bou, Tamsir Dia et Mathilde Moro.

See Also

Précautions et cache-nez obligatoire

Photo prise lors de ma visite à la Lousimone Guirandou Gallery, le jeudi 28 mai 2020

Les autres espaces d’expositions sont de moins en moins fréquentés, chose que nous trouvons raisonnable avec cette maladie qui ne disparaitra pas de sitôt. Certes, les art lovers et autres curieux du genre sont aux anges avec ces réouvertures. Mais, il faut garder le niveau d’alerte et faire très attention. De plus, tout bon amoureux de l’art se doit désormais de respecter les nouvelles consignes sanitaires pour contrer le Covid-19.

Hardi matelots, on se donne rendez-vous à la galerie Cécile Fakhoury pour profiter de la belle exposition Kôguôè (*la nuit, en baoulé), du jeune ivoirien Bamouin Sinzé. Ces œuvres arborent le nouvel espace de l’institution destiné au projet spéciaux et expositions des artistes émergents. D’ici là, portez-vous bien et retenez ceci :

L’art est l’expression la plus noble du génie du genre humain

Jean-marie Bernard

Inauguré début mars 2020, Project Space est le nouvel espace d’exposition situé en face de la galerie originelle

© 2016 Akpany Blog. All Rights Reserved.

En Haut