La musique mandingue est l’une des plus imposantes en Afrique noire. L’un des artistes emblématiques de ce genre musical est Salif KEITA. Le talentueux faiseur de Jazz était sur les bords de la lagune Ebrié ce jeudi 21 Avril 2017, pour un show case privé sous la coupole de la BICICI à l’occasion du Festival Abidjan Jazz by BICICI. C’est un spectacle qui donne un avant-gout de la prestation de l’artiste qui est l’un des guests star du Festival des musiques urbaines d’Anoumanbo. (FEMUA)

Si vous faites bien attention vous verrez dans l’affiche du FEMUA 10 que Salif kéita est à l’emplacement du défunt Papa Wemba, qui a rendu l’âme sur la scène de la précédente édition. Ce qui fait penser à certains sceptiques et adeptes de comparaisons stéréotypées, que le « Caruso africain » va suivre les pas de son condisciple. Que nenni ! la prestation de Salif lors de ce concert privé, organisé à l’auditorium du Sofitel Hôtel Ivoire, m’emmène à rassurer tout le monde. Salif va bien, il déborde d’énergie.

Toujours avec une forte personnalité, il propose des chansons très connues et bien appréciées de ce chaleureux public, constitué majoritairement du personnel de la BICICI. Loin du stress des grandes décisions financières, l’assistance s’est bien amusée avec l’artiste. Voyez-vous, un simple bonsoir de Salif suscite des applaudissements. C’est normal, il parle peu. Mais s’exprime dans ses chansons en dégageant de la joie de vivre et de la maturité. A telle enseigne que lorsque le show monte, le public encourage les artistes par des battements de mains conformes aux rythmes des morceaux interprétés par la voix d’or de l’Afrique.

20170421_224536
Public chaleureux lors du concert privé de Salif Keita Photo : Cédrick Kouakou

Autre beauté du spectacle, le décor est en communion parfaite avec la cadence de la musique exécutée. Un décor expressif qui donne toute la valeur au spectacle et montre que Salif est encore débout et a bien d’autres années devant lui pour nous raviver de ses mélodies mandingues, purs produits africains dans lesquelles se mêlent du Jazz, du funk et de la pop.

Notons bien que Salif Kéita a fait ses débuts en 1969 avec le Rail Band. Son parcours est marqué par un remarquable mélange des genres musicaux qui séduit à travers le monde. Salif Kéita est connu comme l’un des ambassadeurs de la musique mandingue.

David Dolégbé

Retrouvez la vidéo de ce spectacle en suivant ce lien :