L’histoire a voulu que l’organisation TedX pose ses valises dans la capitale politique ivoirienne : Yamoussoukro. C’est sous l’impulsion de Romaric Jordan Brika, tête de file d’un collectif d’étudiants de l’Institut National Polytechnique Houphouët Boigny (INPHB), que la grande foire aux idées a débarqué avec comme thème « Le futur c’est maintenant ». L’idée est de mettre à la disposition de la population de Yamoussoukro une plateforme d’échanges et de partages d’idées.

L’évènement commença sur une fausse note en raison du retard accusé aussi bien par les organisateurs que par les participants. Ainsi, initialement prévue pour 14h, la conférence débuta à 15h20. Les speakers quant à eux étaient bien présents, prêts à partager leurs expériences personnelles en vue de l’édification de tout un chacun.

Marie-Emilienne Adiko, blogueuse et rédactrice en chef à Jeunesse Colibri qui ouvrit le bal. L’essentiel de son intervention s’articula autour du thème : « Changer le monde à sa manière ».

Pour elle, changer le monde consiste à poser des actions aussi insignifiantes que significatives en vue du bien-être communautaire. Elle désire se rapprocher des populations pour leur parler de civisme et dresser un portrait plus positif de l’Afrique.

Marie Émilienne Adiko (gauche), speaker au TedX Yamoussoukro

Le second speaker est pour ainsi dire un expert. En effet, M. Cyrille Aimé Beugré est un artiste peintre au talent assez particulier. Il utilise une technique peu répandue en Cote d’Ivoire : le gribouillage. Ce qui lui vaut le surnom de « Gribouilleur ». L’essentiel de son art consiste à faire apparaître une structure ordonnée à partir du désordre. Il a axé son intervention sur deux points essentiels : le savoir-faire c’est-à-dire la compétence et le faire-savoir qui n’est rien d’autre que la publicité.

Et en ce qui le concerne, l’ère du numérique fut salvateur car il lui permit de se faire connaître. De même, le numérique fait partie intégrante de « l’administration 3.0 » abordée par le troisième speaker Dr Ibrahim LOKPO, enseignant chercheur à l’INPHB. Pour lui, réformer efficacement c’est penser en avant. Ainsi, il rêve d’une administration où les ressources humaines sont considérées comme des ressources économiques et où les efforts des acteurs concourent au bien-être des citoyens.

Photo de famille TedX Yamoussoukro

Quant aux trois speakers restants, chacun en faisant part de son expérience professionnelle a incité tout un chacun à prendre conscience de son potentiel, à croire en l’Afrique et à construire sa propre l’histoire afin de faire partie de l’Histoire. Il s’agit de Wilfried ASSI, Camille ANOH, Israël GUEBO respectivement directeur marketing, écrivain et président de Génération Innovante. Aussi, ont-ils insisté sur la nécessité de rêver grand et de se projeter dans le futur. Enfin, Après trois heures de partages d’idées passionnantes et innovantes, Mr Romaric Brika mit fin à la cérémonie en remerciant les différents acteurs en partant des speakers aux participants.

En somme, cette deuxième édition de TEDx Yamoussoukro nous a proposé un large panel d’expériences aussi instructives les unes que les autres. Il parait donc indispensable d’encourager ce genre d’évènement afin de permettre aux uns et aux autres de faire les bons choix pour un futur radieux car les idées méritent d’être partagées et ne l’oublions pas : « le futur, c’est maintenant ».

Israêl Guébo lors de son speech au TedX Yamoussoukro