Ulrich Abe : le café et cacao pour l’art contemporain

Sa technique est authentique,son art rend hommage. Ses tableaux sont impressionnants et faits à partir de produits agricoles tels que le café, le cacao et le latex.Le peintre Ulrich Abe est un pur produit de l’INSAAC où il obtient son master en enseignement artistique général, art et communication graphique en 2015. Immersions dans l’univers de ses œuvres.

Fils d’un couple de cafeiculteurs, tout commence en 2015 lorsque pour la soutenance de son Master 2 en communication graphique. Il décide de soumettre à l’appréciation de ses professeurs des tableaux fait à base de café. Apprécié mais confronté aux inconvénients liés à la structure des matières utilisées, qui «fondent sous l’effet de la chaleur et de la fraîcheur», Il essuie de nombreux échecs avant de trouver «sa technique» qui ne fait point douter de son talent et savoir faire.

Il rend hommage aux révolutionnaires Africains

Les portraits de ces révolutionnaires sont faits avec du beurre de cacao, des personnalités influentes ayant lutté pour de causes nobles et marqués leur époque.

«Je dénonce l’injustice, le racisme et tout ce qui nous empêche de croire que nous sommes égaux. Raison pour laquelle je peins des personnes qui sont devenues des légendes dans leurs différents domaines et grâce à leurs actes et aussi des scènes appelant au travail et à la réjouissance quand on en est satisfait» avoue le peintre.

Aussi, ses œuvres en techniques mixtes décrivent de manière expressive des scènes de la vie quotidienne et celles de l’imagination totale.

Courbes faites de poudre qui est obtenue après broyage de l’amande des fèves de cacao plates fermentées produites par le cacaoyer. Parfois la frontière est ténue entre matériaux (café ou cacao) et fonds de supports blanc, l’artiste ayant le plaisir de brouiller les pistes. Ses toiles sont faites de cacao et de café avec lesquels son discours est construit.

Originaire de la ville d’Afféry, dans le sud-est, il vit à Abidjan Rivera 2, la capitale économique ivoirienne, où il exerce aussi en tant que graphiste à VOODOO group. C’est aussi dans cette commune cosmopolite qu’il tient un atelier, dans son domicile, ou pendant ses journées libres, il s’accroche à son art originel inspiré de la nature et de la réalité ivoirienne.

C’est en 2016 lors des journées nationales du cacao que Ulrich Abe est découvert par le grand public. Depuis lors il fait sensation, ses œuvres, ses peintures font partie de collections privées dans le monde entier.

© 2016 Akpany Blog. All Rights Reserved.

En Haut