Ivoire black history month : pour l’unité du peuple Ivoirien

L’histoire du peuple noir a toujours éveillé des passions. Des passions qui ont entrainé des mouvements pour se faire entendre, perpétuer notre histoire et défendre notre cause. Si le Black History Month est célébré aux États-Unis pour l’histoire et la culture afro-américaine , l’Ivoire Black History Month est l’évènement en Cote d’ Ivoire qui célèbre la culture ivoirienne. À l’origine de l’initiative, des jeunes de Ivoiriens qui souhaitent mettre l’accent sur la richesse du patrimoine culturel de leur pays. Comme chaque année, c’est le mois de Février qui est consacré à l’ Ivoire Black History Month .

Rappeler l’unité de la Cote d’Ivoire.

Sous le thème des 4 grands groupes ethnique de la Cote d’Ivoire, l’édition a été lancé le 30 janvier dernier au Musée des cultures contemporaines Adama Toungara d’Abobo. Ce fut l’occasion pour les structures promotrices, Le collectif Afrokemit, Tchewôlô et YL Studio, d’exprimer leurs visions communes du Ivoire Black Month History.

Face au constat de l’ignorance généralisée de la jeunesse africaine et abidjanaise à propos de notre histoire commune. Aussi dans le souci de déconstruire une histoire de l’Afrique remplie de préjugés raciaux hérités de la traite négrière et de la colonisation que nous avons décidé de célébrer l’histoire des noirs en Côte d’Ivoire a expliqué Siata Traoré, l’initiatrice du blog Tchewôlô.

L’événement pour des échanges autour de la diversité ivoirienne

Ainsi, durant tout le mois de février, différentes activités seront organisées en ligne. Parmi celles-ci, des rencontres au Musée des civilisations de Côte d’Ivoire ainsi que des conférences avec des artistes ivoiriens. Cette édition vise à célébrer les différentes ethnies de Côte d’Ivoire, tant leurs divergences que leur unité, afin de promouvoir la paix et la cohésion nationale mises à mal par les nombreux conflits communautaires survenus lors des crises successives qu’a connu le pays.

Nous partons de l’idée que pour vivre ensemble dans un esprit de bon voisinage, nous devons d’abord nous comprendre les uns les autres. Dans cette démarche, une meilleure compréhension du mode de vie et de l’identité socioculturelle de chacun pourrait être d’un apport appréciable, a expliqué promotrice.

See Also

Quatre grandes articulations sont au programme de cette célébration. Notamment, des découvertes pour enfants les 13, 14 et 20 février qui enregistreront des sorties en bibliothèque, au musée des civilisations au Plateau et à Cocody-village. Le dernier pan majeur de cette édition est un diner-gala prévu le 28 Février dans la commune de Cocody.

Vous pouvez suivre chaque étape et mouvement du Ivoire Black Month History sur la page Facebook du même nom.

En collaboration avec le Centre Eulis nous organisons le iBHM Kid. Un moment pour replonger dans la lecture, dans le partage de notre histoire avec les enfants.

© 2016 Akpany Blog. All Rights Reserved.

En Haut