Le samedi 8 juillet 2017 a 15h s’est tenue la deuxième édition, qui a réuni plus de 10.000 runners toute génération confondue. Ils sont partis  de l’hôtel communal de Cocody à l’université Felix Houphouet Boigny, dans le but de partager un moment de convivialité.

Une course intéressante, un show raté. Tel est l’opinion de plusieurs internautes après cette deuxième édition de Happy run. A vrai dire, les participants ont apprécié le bonheur d’être entre amis, de retrouver des proches et de se faire de nouvelles connaissances dans cette foule immense.

whatsapp-image-2017-07-11-at-10-45-14-1

La course colorée annonçait de bonne augure à cet évènement. Chacun avait le choix de marcher ou de courir. De jaune, bleu, rouge et rose; on essayait d’asperger nos amis dans la bonne humeur. jusqu’à ce qu’on arrive à l’université de Cocody, le lieu du Happy show.

A l’heure de l’ambiance musicale, les Dj’s (Mulukuku et Pheno) n’ont vraiment pas eu le temps nécessaire de s’exprimer sur les platines.

Nombre de runners ont déploré les interminables annonces pour retrouver un parent ou un ami, et le passage lassant des partenaires.

“Happy run c’était nul , malheureusement. 80% avis de recherche et 20 % show” – Rickii Ly

A cela s’ajoutent les difficultés récurrentes de sécurité et des intrus qui ont rejoint la foule en blanc.

Autre décor de cette deuxième édition à ne pas négliger : Le stand des partenaires, où nous avons passé d’agréables moments.

Happy run 2017 - @Nac
Happy run 2017 – @Nac

Je le disais tantôt, dans ce genre de rendez-vous, chacun crée sa propre  joie. Ceux qui sont à leur première participation ont trouvé l’événement assez cool. Les habitués sont restés sur leur faim. L’essentiel, c’est qu’on a tous profité de la compagnie des personnes qu’on aime.

Happy run 2017 - @Nac
Happy run 2017 – @Nac

Happy run, événement culturel et sportif est une initiative de Victor Yapobi junior fils de Bipoya.

David Dolégbé