L’édition 2018 du Salon International du Tourisme d’Abidjan (Sita) aura lieu du 27 Avril au 1er mai prochain. Cette fois, Côte d’Ivoire Tourisme a focalisé son événement sur les nouvelles technologies au service du tourisme ivoirien. Les différentes innovations et activités ont été dévoilées ce lundi 8 Janvier 2018 au Sofitel Hotel Ivoire à l’occasion de la cérémonie de lancement de ce grand rendez-vous du tourisme ivoirien.

Les officiels en première ligne de la cérémonie de lancement du SITA 2018 – (C) Côte d’Ivoire Tourisme

Chaque année à Abidjan, le Salon international du Tourisme d’Abidjan est une occasion de faire d’excellentes rencontres — avec les chefs de file de l’industrie du tourisme  — tout en profitant de l’hospitalité chaleureuse et authentique des ivoiriens. Pendant les quatre jours que dureront le Sita, c’est l’espace de 45 000 m2 situé au boulevard de l’Aéroport Félix Houphouët Boigny qui servira de cadre. Il accueillera ces 70 000 potentiels visiteurs qui viendront de près de 30 pays dont la plupart de l’Afrique.

Avec huit princeps à son actif, le Sita s’est imposé comme la plateforme par excellence qui donne une visibilité touristique à notre mère l’Afrique, l’un des continents possédant la plus grande diversité culturelle et les pôles d’attractions touristiques. Même si elle n’a pas la même référence que d’autres salons touristiques notamment celui du Maroc.

C’est pour cette raison que les organisateurs, ont mis les nouvelles technologies au centre des innovations de cette édition. Et ce, pour développer le tourisme ivoirien au rythme de la démocratisation d’internet et de l’évolution technologique. Selon Jean-Marie Somet, le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme et commissaire général du SITA 2018, les acteurs du digital pourront se servir de ces moyens de communication pour aussi promouvoir la culture du terroir. Car sans la culture, le tourisme n’a pas de sens.

“Nous avons soixante ethnies en Côte d’ivoire. C’est soixante façons de vivre, soixante façons de manger mais il y a une seule façon de vous recevoir : Akwaba” Jean-Marie Somet, le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme

Commissaire général du SITA 2018, Jean-Marie Somet, le directeur général de Côte d’Ivoire Tourisme – (c) Côte d’Ivoire Tourisme

La Côte D’Ivoire, avec ses plages et sites historiques débordant d’activités, ses quartiers culturels empreints d’un dynamisme électrisant, et un flot continu d’activités à proximité, sera valorisée grâce aux expositions, visites de stands, rencontres entre professionnels du tourisme africains et internationaux.

La Côte d’Ivoire annonce ses projets touristiques

Des membres du gouvernement et Directeur d’institutions au SITA 2018 – (c) Côte d’Ivoire Tourisme

Lors de cette cérémonie, les officiels n’ont cessé de faire les éloges des performances touristiques de la Côte d’Ivoire ces dernières années. Le pays est la troisième destination principale du tourisme d’affaires en Afrique derrière le Nigeria et le Maroc.

Ce secteur contribue à 7,5% du PIB en 2016 et poursuivra selon son ministère de tutelle une progression moyenne de 5,4 % annuelle jusqu’en 2026. Ces chiffres réaffirment la volonté des autorités du pays à faire de la Côte d’Ivoire un véritable hub du tourisme dans l’avenir. Raison pour laquelle le ministre du tourisme a annoncé au pupitre de la cérémonie de lancement du Sita que sera octroyée la somme de 2 500 milliards de FCFA sur la période 2017-2025 comme le rapporte Jeune Afrique.

« Ce fonds souverain sera alimenté par les ressources provenant de la vente du foncier destiné aux projets touristiques, dont une partie sera utilisée pour les travaux d’AMÉNAGEMENTS et de viabilisation d’ESPACES touristiques », a confié Siandou Fofana, ministre du tourisme

On espère donc des jours meilleurs pour l’industrie touristique en Côte d’Ivoire, vu ces nombreux atouts dont elle dispose. Elle souhaite la bienvenue à tous les visiteurs du SITA 2018.