Est-ce une mode ou un engouement pour l’art contemporain ? Peu importe les galeries d’Abidjan sont de plus en plus fréquentées ces temps-ci. On rencontre un public plus jeune lors des vernissages et des expositions.

DE L’IMPORTANCE DE VISITER UNE GALERIE D’ART

Visiter une galerie d’art, c’est s’offrir une porte de sortie à votre imagination. Vous entrez dans un monde, celui de l’artiste. Il vous offre des perspectives illimitées, de l’originalité et de l’authenticité créative. A travers des couleurs, de la matière et des outils qu’eux seuls connaissent souvent l’inspiration. Allons à la rencontre des cimaises incontournables de la capitale. C’est là-bas que vous pourriez voir le vrai génie créatif de l’homme. Si vous n’avez jamais visité une galerie à Abidjan, nous vous proposons 5 établissements d’art proche de chez vous. 5 galeries qui nous servent les meilleures sensations. Qui sont-elles ?

La galerie Cécile Fakhoury

On se rappelle qu’en fin 2013, la galerie Cécile Fakhoury venait de faire sa meilleure vente avec une toile d’Aboudia vendu à 15 000 euros. En seulement un an existence, celui qu’on surnomme le “basquiat ivoirien” venait de contribuer à la notoriété de cet établissement. Comme lui, de grands sont couramment exposés : Jems Koko Bi bien souvent et Nestor Da, Paul Sika, Yeanzi, Dalila Dalléas Bouzar, Sadikou Oukpedjo et bien d’autres illustres arborent les murs de cet espace en cube. La propriétaire est Cécile Fakhoury, belle-fille du célèbre architecte Pierre Fakhoury.

La Fondation Charles Donwahi

Cachée derrière la clôture de couleur noire qu’on remarque facilement sur le boulevard Latrille, la Fondation Charles Donwahi pour l’art contemporain a fait un pari fou. Celui d’offrir à la capitale ivoirienne un espace dédié aux créations contemporaines. Un établissement de haut standing consacré aux créations contemporaines à une échelle internationale. Et ce, depuis 2008. Pour cela, La maison familiale s’est muée en un lieu chic qui reçoit les amoureux d’art moderne et tous ceux qui veulent prendre un pot autour d’influences artistiques de tous genres.

La galerie Houkami Guyzagn

C’est une galerie atypique qui vous surprendra par les œuvres présentées et la richesse de leur contenu ! La Galerie Houkami Guyzagn a un seul mot d’ordre : mettre en avant des œuvres d’arts présentant l’Afrique sous toutes ses facettes, sous toutes ses couleurs. Les artistes présentés dans cette galerie, bien que pour la plupart africains, proviennent des quatre coins du monde et présentent, chacun à leur manière, une vision du continent noir. Petite information supplémentaire : La galerie dispose d’un Lounge Bar cosy et stylé où vous avez une vue sur la galerie intérieure. Vous pourrez profiter des cocktails tout en débattant sur vos coups de cœur !

La Rotonde des Arts

La Rotonde des Arts est un lieu unique créé à l’initiative de la Fondation Nour al Hayat, et du professeur Yacouba Konaté. Sa mission est simple : promouvoir l’art ivoirien contemporain, en plein cœur de la ville. L’immeuble qui abrite la Rotonde date des années 60 et a gardé son architecture (ronde) des origines. On tourne à l’intérieur et on tourne autour du bâtiment. Et ça c’est génial ! Aujourd’hui, la Rotonde a déjà un côté historique. Elle a été une pionnière de la promotion de l’art contemporain à Abidjan et l’établissement continue car elle organise en moyenne une dizaine d’expos par an. Elle promeut non seulement l’art africain, mais a aussi fait découvrir des artistes de talent étrangers.

Louisimone Guirandou Gallery

Fondée par la célèbre galeriste ivoirienne Simone Guirandou, cette galerie d’art se démarque par sa longévité, sa constance, et son ouverture d’esprit. La façade graphique vous donne le ton. Ici, l’art est roi. L’espace est minimaliste, lumineux, chaleureux, surprenant, et les expositions ne cessent de varier pour offrir un spectacle sans cesse renouvelé à tous les visiteurs. Des visiteurs provenant des quatre coins du monde et qui ont tous à cœur de découvrir l’une des plus belles galeries de toute la ville.

Article publié également sur Elle Côte d’Ivoire