5 raisons de visiter Abengourou, ville ancrée dans la tradition

274

Capitale de la région de l’indénié Djuablin, Abengourou est une ville à A 212 Km d’Abidjan. Les nombreux visiteurs qui reviennent chaque fois de cette ville sont satisfaits de leur séjour à cause de la tranquillité et le calme qui la caractérisent. La tête dans le modernisme et les pieds bien fermes dans la tradition ancestrale, le fief des agni indénié regorge d’innombrables richesses touristiques qui attirent chaque année de nombreux touristes.

Allez, trève de bavardage, nous donnons 5 raisons de prendre votre ticket pour un séjour à Abengourou, la cité de la paix.

1. Visiter la cour Royale d’Abengourou et son musée

C’est le lieu le plus incontournable lors d’un séjour touristique à Abengourou. Vous ne pouvez pas être de passage dans cette ville sans faire un tour à la cour Royale d’Abengourou. C’est d’ailleurs, à ce jour l’un des lieux touristiques les plus visitées de la ville. Le musée est situé au sein de la cour royale et abrite les parures et objets de cultes qui témoignent de la richesse du patrimoine culturel et son profond respect pour l’héritage des ancêtres.

2. Voir le  fleuve Comoé de près et être témoin de son histoire

La Comoé est un fleuve d’Afrique occidentale qui coule au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire. La Comoé passe également à Abengourou et il y a une belle vue pour les traveller’s ou instagramers. Une bonne occasion de valoriser notre pays et de renouer avec son histoire. Dans le village de Béttié à 95 Km d’Abengourou, vous pourriez voir le bloc de pierre de la traversée du fleuve comoé par la Reine Abla Pokou.

View this post on Instagram

#afrique #fleuve #paysage #nature #fleuvecomoé

A post shared by Wald Rz (@wald_rz) on

 

3. Une expérience dans une pisciculture à Tchegbekro

Tchegbekro est un petit village à quelques kilomètres d’Abengourou. Pour s’y rendre vous devez braver une piste en pente raide et non bitumée. Faire une déviation dans ce village serait un moment que vous allez apprécier. Il y a un site d’élevage de poisson. Il contient une dizaine d’étangs et les propriétaires ont eu l’aimable idée d’aménager un restaurant.  

Une pisciculture de Tchegbekro – Source : Babi Inside

4. Vivre la fête des ignames

Rendez-vous incontournable de la culture Akan (Agni, Abidji et Baoulé), la fête des ignames marque la fin des récoltes et le début de l’année en pays Akan. Célébrée à différentes dates selon les régions, elle donne lieu à des cérémonies

rituelles et à des festivités somptueuses qui tiennent en haleine le royaume durant toute une semaine.

Les sièges acestraux (trônes) enduis du sang des animaux offerts en sacrifice aux ancestres lors de la fête des ignames à Abengourou – Source : Internet

5. Déguster les délicieux plats du terroir

Des mets du terroir ivoirien. Et le plus appétissants est que à Abengourou, la gastronomie est bien diversifiée. On y mange un peu de tout. Il faut dire que dans cette ville, et dans toute la région de l’Indénié-Djuablin, la gastronomie est un art. En effet, la ville compte plus d’une centaine de maquis et de restaurants où vous retrouverez en plus des classiques de la gastronomie ivoirienne, les spécialités locales telles que l’«assiakloua», le «dabietro», le «nvieletro» et surtout l’«alliê», tubercule servant souvent d’accompagnement.

La sauce pistache appelée “Nviêlêtro en pays agni, une spécialité d’Abengourou – Source : Internet

Bonus : Le festival Alièfè d’Abengourou

Ce festival pourrait être une occasion de voyager pour Abengourou. C’est l’un des évènements incontournables de la ville, parce qu’il représente l’identité culturelle, gastronomique et artistique de cette région. La prochaine édition aura lieu du 8 au 9 Juin 2019 et nous sommes ravis d’accompagner ce festival en tant que partenaire média.