fini les restrictions, tout le monde peut visiter le Musée des cultures d’Abobo

Le Musée des cultures contemporaines d’Abobo a ouvert officiellement ses portes le 12 mars 2020, dans la semaine du Masa 2020. C’était d’ailleurs l’une des activités les plus importantes avec le vernissage de l’exposition itinérante Prête-moi ton rêve.

Alors, qu’elle était prête à recevoir les amoureux de l’art et de la culture pour la découverte de ses activités, elle a reçu plutôt, la visite d’un invité pitoyable qui lui obligea de refermer ses portes : Le coronavirus.

Ses installations sont flambants neuves et sa salle d’exposition accueillait pour sa première, l’exposition itinérante “Prête-moi ton rêve”. Après un passage au Maroc et au Sénégal, cette exposition fait escale à Abidjan. Même si peu de personnes n’ont encore eu le temps de voir ses magnifiques œuvres.

Les œuvres de l’artiste Jems Koko Bi font partie de l’exposition « Prête-moi ton rêve », exposition panafricaine itinérante, qui pour sa troisième étape pose ses valises à Abidjan.

Dans le monde entier, la popularité des musées est souvent lié aux nombres d’œuvres d’art célèbres qu’ils ont en leur possession. L’emplacement peut jouer énormément. Malgré que cette commune est l’une des plus peuplées de la Côte d’Ivoire, elle disposait pas d’institutions culturelles et artistiques. Ce Musée est donc une première initiative de grande envergure pour cette commune. C’est peut-être la raison pour laquelle, l’administration a choisit l’exposition itinérante « Prête-moi ton rêve » pour marquer le coup de son ouverture officielle.

On a bien envie que les œuvres ne quittent pas Abobo de sitôt. Je parie que Marie Eliam partage ce sentiment avec moi, elle qui demandait qu’on retourne pour prendre des photos de l’exposition et voir de plus prêt les magnifiques œuvres d’une sélection d’éminents artistes africains.

Les artistes africains de cette exposition itinérante

Ce musée au cœur du quartier populaire a pour ambition de devenir un incontournable dans la sphère culturelle et artistique ivoirienne. L’administratrice Bintou Toungara y voit comme le rêve américain. Elle affirmait lors de l’ouverture officielle que :

« Vous connaissez le quartier Soho de New York ? C’est un quartier qui était complètement désaffecté, il n’y avait aucun espoir. Y ont été installées dans ce quartier là des galeries d’art. Et aujourd’hui, c’est l’un des quartiers les plus prisés de New York. On va y arriver »

Mais avant cette appétence, le musée doit relever le parie de la communication et la promotion auprès des populations incultes ou moins intéressées aux attractions culturelles comme la lecture, les expositions artistiques et les autres activités.

Le musée des cultures contemporaines Adama Toungara, le premier du genre en Côte d’Ivoire, dispose d’une grande salle et d’une petite salle d’exposition, d’une cafétéria, d’une bibliothèque et d’une médiathèque. Ce musée est géré par la Fondation Toungara.

© 2016 Akpany Blog. All Rights Reserved.

En Haut