Peintre Obou signe une nouvelle oeuvre

Peintre Obou posant aux cotés de la mariée et de quelque invités, tous portant un masque.

Cette fois il ne s’agit pas de peinture ou d’œuvre musicale. Le 18 décembre 2020 à Berlin la capitale allemande, l’illustre artiste s’est envolé pour de juste noces. L’information a été donnée par l’artiste lui même à travers un post sur ses pages réseaux sociaux. Il pose aux bras de la nouvelle épouse accompagné de quelques invités tous masqués, comme pour nous rappeler l’épicentre de son art. C’est évidemment pour nous l’occasion de revenir sur le parcours de l’artiste qui a embellit les façades notre commune d’Abobo de ses fresques.

Qui est le peintre Obou?

À l’état civil OBOU Yves Freddy est né le 6 Avril à Guiglo, ville de l’ouest de la Côte d’Ivoire. Il fait ses premières classes dans la ville de Man, précisément au lycée moderne où son père est enseignant. Il y découvre un atelier d’art qui va susciter en lui une passion. Quelques années plus tard, dû de la crise politique, il se retrouve à Abidjan en 2004 où il pourra mieux étudier et explorer son art à l’institut des Beaux arts.

Sa vision de son art

Son inspiration vient de son vécu, qui selon lui a été traumatisant à un moment donné de sa vie. Un vécu qu’il extériorise de la plus belle manière possible grâce à la pratique de son art. Le peintre est conscient que sa force et sa singularité résident dans ses racines profondément africaines. Pour lui, on ne peut pas parler d’art africain sans faire référence aux masques et aux pagnes traditionnels. Ainsi on a pu apprécier sa thématique lors de son exposition à la Louisimone Guirandou Gallery du 21 Juin au 21 septembre 2020.

Pour affirmer son identité d’artiste, le peintre n’hésite pas à faire des performances artistiques. On se souvient encore de celle réalisée en 2018 dans le quartier résidentiel de la ville d’Abidjan, Cocody Danga. Obou interpelle l’opinion publique, en prenant une douche en plein air avec juste une porte dans la main.

See Also

Récemment c’est au projet « Abobo ê zo » initié par le maire de la commune d’Abobo, le ministre d’État Hamed Bakayoko officiellement lancé le mercredi 2 juillet 2020, qu’il participe. Il peint ses toiles sur de grandes façades afin de permettre à la population de ladite commune de consommer l’art.

L’artiste tient à son arc plusieurs cordes. En effet, son talent ne se limitant pas qu’à la peinture il nous fait découvrir un autre univers à travers un premier projet musical : » Je go « 

Pour terminer, nous envoyons toutes nos ondes positives aux nouveaux mariés dont on espère suivre leur actualité à travers les pages réseaux sociaux de l’artiste où il est très actif.

© 2016 Akpany Blog. All Rights Reserved.

En Haut