Le Majestic Sococé a abrité ce jeudi 16 novembre le spectacle dénommé “anti-sceptique” de Bissiriou Radji, l’hypnotiseur made in Côte d’Ivoire. Pour dire vrai, je me suis rendue à ce spectacle pas pour le couvrir, uniquement, mais pour voir de mes propres yeux ce que j’ai vu à la télévision.

Après son passage dans l’émission l’Afrique a un incroyable talent à la demi finale, j’étais du même camp que Fally Ipupa, j’étais donc sceptique. Dès 18h30, j’ai quitté le boulot pour Sococe 2 Plateaux avec Karim Dagnogo où nous attendait Cédrick Kouakou. J’ai mis pieds dans la salle, par la suite aux côtés de Stéphane K puisqu’il avait mon ticket d’entrée :-).

Mon selfie avec Stéphane K

Déroulement du spectacle

La danseuse Meï Jem accompagnée de deux danseurs a ouvert le bal en nous gratifiant de pas de danse plutôt classique, c’était pas en tout cas du made in Côte d’Ivoire. J’étais assise confortablement impatiente de voir Bissiriou à l’oeuvre.

20h20 : Enfin, Bissiriou monte sur la scène. Il a débuté par des tours de magie avec des spectateurs pris au hasard à l’aide d’une balle dans la salle. Après 30 min de magie, il est passé à ce pourquoi j’étais venue : l’hypnose.

L’hypnotiseur a demandé à tous ceux qui aimeraient tenter l’expérience de se tenir debout. Il y en avait au total 16 arrêtés. Bissiriou a par la suite fait le rituel de début qui consiste à fixer les deux indexes se rapprocher jusqu’à ce qu’ils n’arrivent plus à se décoller. Sur les 16, 6 d’entre eux ont vu leurs index collés, ils sont donc montés sur la scène pour la séance d’hypnose. Seulement 3 ont pu être hypnotisés.

Il faut dire qu’on ne savait plus si ces personnes étaient réellement hypnotisés ou qu’elles le faisaient juste pour lui faire plaisir. Les volontaires riaient à un certain moment et arrêtaient après 2 min d’exécuter ce dont l’hypnotiseur leur avait ordonné de faire. D’autres test d’hypnoses ont été réalisés, par la suite, sur d’autres candidats dont Lafalaise Dion, car plusieurs voulaient vérifier si ça marchait réellement. Mais, malheureusement, Bissiriou n’a pas réussi à les hypnotiser. Peut-être parce que ces personnes ne voulaient pas, au fond, être hypnotisées, car comme il l’ a affirmé à l’entame du spectacle,

“si vous ne voulez pas être hypnotisé, ça ne marchera pas”. 

21 h 30 : On était à la fin du spectacle. Je suis sortie de la salle avec de nombreuses interrogations en tête. L’hypnose existe-t-elle vraiment ? Ces personnes ont-elles été réellement hypnotisées ?

Le gros bémol de la soirée était l’absence du duo Nafasi. Sur les affiches, il était prévu qu’elles prestent, mais pour des raisons de santé, elles n’ont pu être là, d’après l’animateur. J’ai cru que c’était une blague mais, à la fin du spectacle, j’ai constaté que ce n’en était pas une.

Certains spectateurs interrogés ont affirmé qu’ils auraient aimé que Bissiriou fasse plus de tour de magie que d’hypnose.

Pour être réellement convaincue, et avoir la réponse à toutes ces questions qui me taraudent l’esprit, je compte faire un tour, très prochainement, dans le studio de Bissiriou pour me faire hypnotiser. J’espère que je serai réceptive. 🙂

Ce fut une belle soirée!!! Félicitation à Boulevard Webzine et Majestic Cinema pour l’organisation du spectacle 

De gauche à droite : Karim Dognogo, Bissiriou Radji, Aurore Mongah, Cédrick Kouakou et moi Jackie